Accueil  >  Membres  >  Membres permanents  >  BARDET Serge

BARDET Serge


Maître de conférences en Histoire ancienne à l’université d’Évry Val d’Essonne
 
Mél. : sbardet[at]univ-evry.fr

> Domaines de recherches

・Le monde hellénistique oriental, et judéo-hellénistique en particulier, autour des enjeux de pouvoir, de légitimité, de succession, ainsi que des questions d’identité culturelle ou de genre.
・Réflexion critique sur des notions contestées/d’usage courant en histoire sociale et culturelle du monde ancien : romanisation et hellénisation en particulier, et plus généralement acculturation / cultural changes / transferts culturels, etc.
・Centres d’intérêts à développer le cas échéant : numismatique (représentations, circulation…) ; l’économie, principalement agricole, au passage de la romanisation du monde gaulois.

> Parcours professionnel

・Maître de conférences en Histoire ancienne (21e section) à l’Université d’Évry–Val–d’Essonne (depuis 2002).
・2nd VP du Conseil Scientifique (2012-215, membre du Conseil Scientifique de l’Université d’Évry–Val–d’Essonne 2008-2015).
・Administrateur de l’UFR de Sciences Sociales et de Gestion de septembre 2008 à décembre 2009 ; directeur adjoint de l’UFR (2010-2012) ; administrateur provisoire adjoint de l’UFR des langues, arts et musique (2013-2015).
・Responsable coordinateur de la licence d’Histoire.
・Gestionnaire des UE Libres pour l’UFR de Sciences Sociales et de Gestion 2005-2012.
・Professeur (vacataire) de culture générale à l’ESIGELEC (École Supérieure d’Ingénierie et de Génie Électrique) à Rouen (1ère et 2e années) et de lettres dans ses deux classes préparatoires (mathématiques spéciales) à Bihorel (1988-1989).
・Lecteur–VSNA au Département de Français de l’Université du Mont Carmel, Haïfa (1984-1986).
・Professeur de lettres classiques en lycée (Noyon, 1983-1984 ; Athis-Mons, 1999-2002).
・Professeur de lettres classiques en collège (Mortagne-au-Perche, 1986-1988 ; Melun, 1989-1991 ; Yerres, 1991-1999).

> Bibliographie

Ouvrages

Le Testimonium Flavianum. examen historiographique, considérations historiographiques (postface de P. Geoltrain), Paris, Le Cerf, septembre 2002 (2e édition corrigée et augmentée, décembre 2002), 280 p.

Traductions

– Hansen (Mogens H.), La Démocratie athénienne à l’époque de Démosthène, Paris, Les Belles Lettres, 1993, 493 p.

– Ma (John), Antiochos III et les cités de l’Asie Mineure occidentale, Paris, Les Belles Lettres, 2004, XVI + 470 p.

Articles

– « Jérusalem dans les récits des voyageurs français de l’entre-deux-guerres », dans Ilana Zinguer (dir.), Miroirs de l’altérité et voyages au Proche-Orient, Genève, Slatkine, 1991, p. 101-113.

– "Une approche épistémologique et christologique des problèmes posés par le Testimonium Flavianum (Flavius Josèphe, Antiquités juives XVIII, §63-64)", dans Simon Mimouni, Le Judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du colloque de Jérusalem, 6-10 juillet 1998, Paris, Le Cerf, 2001, p. 168-200.

– « Le Testimonium Flavianum, intraduisible et illimité ? », dans Simon Mimouni et Isabelle Ullern-Weité, Pierre Geoltrain ou comment faire l’histoire des religions. Le chantier des « origines », les méthodes du doute et la conversation contemporaine entre disciplines, Turnhout, Brepols/E.P.H.E., 2006, p. 207-214.

– « Flavius Josèphe et la reine veuve : à la recherche d’un modèle judéo-hellénistique de légitimité successorale ? », Mètis, N.S.8, 2010, p. 339-363.

– « La romanisation, une notion chargée d’idéologie ? réflexions sur une idée courante », dans la publication du colloque historiographique Écriture de l’histoire et de la préhistoire d’hier à aujourd’hui (Lyon III/CNRS, mai 2008), Paris, CNRS Éditions, 2010, p. 209-219.

– « Cléopâtre Théa, souveraine hellénistique », « Cléopâtre Théa, la femme au pouvoir » et « L’impératrice Julia Domna associée à Vesta », dans BOEHRINGER (Sandra) & SÉBILLOTTE-CUCHET (Violaine), Hommes et femmes dans l’Antiquité grecque et romaine. Le genre : méthodes et documents, Paris, Armand-Colin, « Cursus », 2011, p. 75-77, 96-98 et 130-133.

– « Flavius Josèphe et l’évergétisme : un regard juif sur un échange perverti », Kentron (Caen), 2012, p. 89-110.

– Recension de MÉNARD (Hélène) et PLANA-MALLART (Rosa), Contacts de cultures, constructions identitaires et stéréotypes dans l’espace méditerranéen antique, Montpellier, P. U. de la Méditerranée, 2013, dans la Revue des études anciennes, 114, 2014, n° 2, p. 777-780.

— « La figure de Noé chez Philon d’Alexandrie et Josèphe », Revue de l’histoire des religions, 232, 4/2015, p. 545-565.

— « Temps et messianisme chez Flavius Josèphe, ou le retour paradoxal du pire », in DORNEL (Laurent), Le retour (actes du colloque international Le retour : espaces, fractures, transitions – Pau, 27-29 mai 2015), Pau, Presses de l’université de Pau et des pays de l’Adour, 2016, p. 237-248.

— « Pour une théorie militante de l’hypercriticisme », in AMADIEU (Jean-Baptiste) et alii, Les Sources, leurs éditions et leur interprétation, Éd. de l’École Nationale des Chartes, 2017.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo Paris I Logo Paris VII